Imagerie

Le High Tech au service de l’implantologie

L’impression tridimensionnelle n’appartient plus à la science-fiction depuis la fin du 20e siècle.  Ainsi, le domaine de la dentisterie qui utilisait déjà cette technique pour produire des éléments prothétiques, l’utilisera pour soigner les tissus dentaires, gingivaux, et remplacera les dents absentes. Illustration au travers d'un cas clinique.

Ainsi, le domaine de la dentisterie qui utilisait déjà cette technique pour produire des éléments prothétiques, l’utilisera pour soigner les tissus dentaires, gingivaux, et remplacera les dents absentes.

Utilisation du Flux numérique pour une réhabilitation implantaire complète à la mandibule

Cas d’extraction-implantation multiples avec utilisation d’un guide de nivellement osseux associé à un guide chirurgical réalisé par assistance informatique et mise en charge fonctionnelle immédiate avec une prothèse réalisée par le process Cad Cam à partir de la planification numérique.

Méthode d'évaluation de la cicatrisation tissulaire lors de l'implantation post-extractionnelle

La littérature apparait discordante sur la capacité de nos traitements à optimiser le contrôle de l’architecture tissulaire dans les situations d’implantation post-extractionnelles. La problématicité de l’évaluation de la cicatrisation pourrait en être une des raisons. La pertinence de cette question est à l’origine de cet article qui propose une méthode d’évaluation à l’aide de scanners dentaires (CBCT) qui quantifie par des mesures les volumes tissulaires osseux et muqueux obtenus après cicatrisation et les compare à la situation préopératoire.

 

Pages