Méthode d'évaluation de la cicatrisation tissulaire lors de l'implantation post-extractionnelle

La littérature apparait discordante sur la capacité de nos traitements à optimiser le contrôle de l’architecture tissulaire dans les situations d’implantation post-extractionnelles. La problématicité de l’évaluation de la cicatrisation pourrait en être une des raisons. La pertinence de cette question est à l’origine de cet article qui propose une méthode d’évaluation à l’aide de scanners dentaires (CBCT) qui quantifie par des mesures les volumes tissulaires osseux et muqueux obtenus après cicatrisation et les compare à la situation préopératoire.

 

Pourquoi nos patients refusent-ils nos traitements implantaires ? Et bien sûr son corollaire : pourquoi les acceptent-ils ?

A l'heure d'une concurrence accrûe en particulier en raison du développement des centres dentaires low cost, le praticien doit non seulement savoir être bon dans sa pratique de l'implantologie, mais aussi savoir faire accepter ses devis à ses patients.

Pages

LS, anciennement la Lettre de la Stomatogie,  https://journal-stomato-implanto.com/, propose depuis prêt de  20 ans des articles d'implantologie dentaire, d'imagerie, de parodontologie et de laser.  magazine et revue des professions dentaires et stomato.