Pose d'implants chez les jeunes enfants - Indications et contre-indications

La mise en place d’implants dentaires en cours de croissance constitue une thérapeutique complexe et exceptionnelle, allant à l’encontre de certains dogmes dans le champ de l’implantologie orale. Les indications des traitements implantaires précoces sont restreintes et correspondent aux oligodonties mandibulaires. Ces dernières constituent une anomalie du développement dentaire d’étiologie génétique, définie par l’absence congénitale d’au moins 6 dents.  Dans ce travail, nous allons nous attacher à décrire les principales situations cliniques correspondant à cette pratique, les contre-indications, ainsi que les potentielles complications inhérentes à ces procédures chirurgicales.

La prothèse overdenture (implanto-portée) chez la personne âgée

Les porteurs de prothèses complètes souffrent d’un handicap oral significatif avec des effets négatifs sur la santé générale et la qualité de vie, sociale en particulier. Avec le vieillissement, l’adaptation à de nouvelles prothèses complètes devient progressivement plus difficile, en raison des changements au niveau du système nerveux central, des nerfs et des récepteurs, de la coordination et de la force musculaire. La stabilisation d’une prothèse inférieure à l’aide de deux implants est considérée aujourd’hui, en Europe, comme le traitement standard pour les patients édentés.

Pages

LS, anciennement la Lettre de la Stomatogie,  https://journal-stomato-implanto.com/, propose depuis prêt de  20 ans des articles d'implantologie dentaire, d'imagerie, de parodontologie et de laser.  magazine et revue des professions dentaires et stomato.